Ligne Roset

Un choix dicté par la passion : 1860-1950

A l’instar des plus belles entreprises légendaires du luxe international, l’histoire de Ligne Roset s’enracine dans le patrimoine artisanal français. Antoine Roset (1841-1893), arrière-grand-père des dirigeants actuels Pierre et Michel Roset, est le premier de la lignée. Garçon de café originaire de Cruseilles en Haute-Savoie, attiré par les magnifiques forêts de hêtres du Bugey, il décide de tenter sa chance à 19 ans en venant s’installer à Oussiat près de Pont d’Ain où il monte en 1860 une petite fabrique de cannes pour ombrelles. Pour se développer, il achète en 1892 une propriété à Montagnieu (Ain) et installe des roues à aubes sur la rivière La Brivaz pour débiter son bois. Il emploie alors une trentaine de salariés. Mais, à la fin du XIXe siècle, les femmes abandonnent l’ombrelle. Du coup, Antoine Roset décide de reconvertir ses tours à bois pour concevoir des pieds et barreaux de chaises et passe rapidement à la fabrication de chaises complètes : un signe du destin !

A sa mort en 1893, sa femme, Marie-Victorine (1854-1923) succède à son mari à la tête de l’entreprise familiale avant de transmettre le relais dans les années 1910 à leur fils Emile Roset (1882-1946).

Jusque dans les années 30, les « Etablissements Veuve A. Roset » fabriquent ainsi des chaises à colonnades, des sièges cannés et des sièges de style. En 1936, Roset produit ses premiers sièges tapissés, principalement en cuir.

NOS MARQUES

Nous utilisons des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close